Préparer le CAPPEI

Je souhaite m’inscrire cette année au Certificat d’Aptitude Professionnelle aux Pratiques de l’Education Inclusive (CAPPEI). Comment cela se passe-t-il ?

LE CAPPEI : QU’EST-CE QUE C’EST ?

C’est le certificat qui remplace, depuis le 1er Septembre 2017, le CAPASH pour le premier degré et le 2CASH pour le second degré. Il s’agit de répondre à travers cette certification et la formation qui va l’accompagner aux besoins de l’école inclusive, c’est–à–dire au droit de chaque enfant d’être scolarisé dans les mêmes conditions que les autres élèves.

LES MODALITÉS D’INSCRIPTIONCAPPEI

Les candidats à la formation CAPPEI doivent être en position d’activité au 1er septembre 2020. Il est également demandé aux candidats d’exercer à temps complet pour l’année de formation et d’examen.

Les candidatures sont à retourner à l’inspecteur de circonscription pour les enseignants du premier degré et au chef d’établissement pour les enseignants du second degré.

Les inscriptions sont ouvertes, en général, au cours du mois de février.

>>> Consulter la circulaire de l’année dernière <<<

>>> Télécharger la fiche de candidature <<<

LE PARCOURS DE FORMATION

Dans le premier degré, les collègues titulaires du CAPA-SH il y a équivalence : ils ont le CAPPEI automatiquement.

Dans le second degré, les collègues ayant le 2CA-SH, doivent présenter l’épreuve 3 pour obtenir la certification. Durant les 5 prochaines années, les collègues du 2nd degré sur poste spécialisé, sans détenir le 2CA-SH, peuvent obtenir le CAPPEI en présentant l’épreuve 1.

Le parcours de formation du CAPPEI se présente sous la forme de 3 modules :

  1. Le tronc commun de 144 heures
  2. Deux modules d’approfondissement de 104 heures
  3. Un module de professionnalisation dans l’emploi de 52 heures

LES MODALITÉS DE LA CERTIFICATION

Pour valider le CAPPEI, il faut réussir les 3 épreuves proposées. Elles sont notées sur 20. En cas d’échec à l’une des épreuve, il est possible de repasser le certification l’année suivante en conservant le poste ASH, support de formation et en demandant à conserver le bénéfices des épreuves réussies (note >10).

  • Épreuve 1 : Séance pédagogique avec un groupe d’élèves d’une durée de 45 minutes, suivie d’un entretien d’une durée de 45 minutes avec la commission. Elle a pour but d’évaluer les compétences pédagogiques spécifiques du candidat, sa capacité à expliquer le choix de ses démarches et d’analyser sa pratique.
  • Épreuve 2 : Entretien avec la commission à partir d’un dossier, de 25 pages maximum, élaboré par le candidat portant sur sa pratique professionnelle. La présentation de ce dossier n’excède pas 15 minutes. Elle est suivie d’un entretien d’une durée de 45 minutes. Le candidat s’appuie sur ce dossier pour témoigner de sa capacité à identifier et analyser les questions rencontrées dans son activité et avoir une approche critique des réponses mises en œuvre.
  • Épreuve 3 : Présentation pendant 20 minutes d’une action conduite par le candidat témoignant de son rôle de personne ressource en matière d’éducation inclusive et de sa connaissance des modalités de scolarisation des élèves à besoins éducatifs particuliers, suivie d’un échange d’une durée de 10 minutes avec la commission. Il s’agit pour le candidat de présenter une action de sensibilisation, d’information, de valorisation d’une action pédagogique à destination de professionnels de l’éducation ou de partenaires.

Et pour toute question complémentaire, n’hésitez pas à nous contacter ! >>> paris@sgen.cfdt.fr <<<